03 février 2008

Fréquence radio

895198072

 

Ma tête illuminée est une feuille de papier

Colorée didée de rêve, de souhait inavoué

Dont sy échappe parfois des dessins fusant de mes doigts

Où mes réalités, mes mondes fictifs résident pour toujours

Où les nuits incertaines feraient place aux jours 

Mon esprit excentrique est un jeu de miroir

Coloré dun blanc apaisant et dun terne noir

Dont le reflet superficiel mentaille le cœur

Où mes euphories et mes inquiétudes demeurent

Un labyrinthe dont nul à la clé

 Les miettes disloquées incarnent mes personnalités

 

Je ne souris pas, je ris

Je ne pleure pas je vie

 

Mes yeux limpides sont des portes à moitiés closent

Sombre dun marron passionné et dune douleur morose

Dont lentrée interdite, est bien souvent de larmes noyé

Car de ses ports tombent de la douleur comprimée

Par mon petit cœur qui sature

Ce cœur compte avec une règle, il mesure

Le taux de bonheur quil reçoit, et quil préservera

De peur de tout perdre, il sy accrochera

Mon coeur ignorant est une stupide fenêtre

Absurde, il aime trop souvent et rie de lêtre

Un puzzle dont nul a pu lachever

Dont les miettes disloquer incarne les cendre de mon passé

 

Je ne hais pas, je maudis

Je ne trahit pas je fuis

 

« Tout nest jamais noir ni tout blanc

Tout est gris, tout simplement 

 

15:13 Écrit par Juny | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.