08 octobre 2009

Lettre...

 1692801688

Cher premier amour...

Oui, pour une fille un garçon est toujours un premier amour quand elle l'aime vraiment...Je t'écris cette lettre pour tourner la page, exorciser tout cette peine qui me ronge et me dévore depuis ses derniers mois...Si j'arrive à oublier? Non...Si j'arrive à te pardonner...Non. Je garde ta boite et tes lettres que je n'ai pas pu jeter ou encore moins ses draps que je n'ai pas pu laver...Je bénis les journées chargées qui m'empêche de penser à toi...de penser tout court mais le soir...Il est inévitable que ton souvenir me hante que je ressassais le passé...Moi, je t'aimais vraiment...et je ne sais pas si une seule fois m'as tu vraiment aimé ou si tu te forçait histoire d'avoir bonne conscience...Je te hais, je t'aime c'est assez mitiger, mais je maudit ta putain de lâcheté...Merci d'avoir briser le peu d estime que j'avais de moi même et briser ce cœur qui...dieu sais recoler et re briser. Mais tu sais ce qui est plus dure à supporter ? Ton silence, comment peut tu oublier tout ce temps passé ensemble ? Comment ne plus faire signe de vie et laisser pourrir une femme que tu as aimé ? Je ne comprends pas et j'ai l'impression d être la seule à avoir mal... Mais il est temps de me relever de te laisser dans ton coin sans essayé de te retrouver...Si je disais tout ce que j'ai fais pour toi, endurer pour toi...Chut cella suffit...

J'aurai appris qu'une chose....C'est qu'on peut être avec quelqu'un longtemps sans jamais la connaitre...je me suis trompée sur toi et je le regrette. Reste un souvenir coincer dans un vielle album photo...

Adieu....

[♪]Falling up - Falling in Love

03:32 Écrit par Juny | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

... Ca fait du bien de d'exprimer ses sentiments... Ça permet de moins fortement y penser, ça apaise, comme un poids qu'on enlèverait de nos épaules... En tous cas, n'oublie pas de sourire, car la vie ne t'oublie pas elle ;-)

Amitiés, Fall-en-Angel

Écrit par : fall-en-angel | 22 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.